Votre navigateur web est obsolète. Cela pourrait affecter le bon fonctionnement du site.

Commandé avant 18h, expédié aujourd'hui
Expédition gratuite à partir de 50 €
Periode de retour rallongée jusqu'au 31 janvier 2023
Nos clients nous donnent une note de 4.8/5
FR

Le survivalisme devient de plus en plus populaire !

Nous voyons de plus en plus de personnes en mode "prepping". Ce mot vient de l'anglais "to prepare", ou se préparer. La pandémie a prouvé qu'il n'est pas idiot de se préparer à un évènement imprévu. Pas forcément pour une catastrophe mondiale, mais aussi au niveau local. Par exemple, en cas de coupure d'électricité, de catastrophe naturelle ou d'inondations. Nous vous présentons les 5 règles de base de survie, et vous aidons à choisir l'équipement nécessaire en cas de situation d'urgence.

C'est intéressant pour tout le monde !

Vous pensez peut-être que le survivalisme est uniquement réservé aux aventuriers fans d'adrénaline. Ce n'est pas du tout le cas ! De plus en plus de gens ajoutent un kit de survie dans leur voiture, ou font des réserves de nourriture chez eux. C'est une manière comme une autre d'être paré en cas de situation imprévue. Ça peut servir à tout le monde ! Pas étonnant que ça devienne si populaire.

Pourquoi se préparer ?

L'avenir est incertain, et un homme averti en vaut deux. Ce n'est pas pour rien que la devise du scoutisme est "toujours prêt" ! Vous êtes bien content d'avoir une lampe de poche en cas de coupure de courant à la maison, n'est-ce pas ? Ou, en cas de fuite, d'avoir une bâche en premier recours ? Même sur la route, il vaut mieux être paré. Imaginez que vous tombiez en panne d'essence, et que vous deviez attendre la dépanneuse. Il faut alors pouvoir rester au chaud, par exemple avec des couvertures dans votre voiture.

Qu'est ce qu'il vous faut pour vous préparer ?

Dans l'univers de la survie, une bonne préparation doit être bien réfléchie. Pour survivre dans la nature, il vous faut un équipement de base. Les adeptes du survivalisme ne jurent que par la règle des 5 C : Cutting tool, Combustion device, Cover, Container et Cordage. Nous allons vous expliquer tout cela en détail. Cet équipement de base est conçu pour survivre en pleine nature, dans des conditions extrêmes, mais peut aussi servir pour la vie quotidienne. Reprenons les 5 C un par un :

1. Cutting tool

Tout d'abord, il est important d'être équipé d'un bon "cutting tool", ou en français, un outil tranchant. Un bon couteau de bushcraft bien solide fera très bien l'affaire. Un tel couteau ne doit pas être trop gros, afin de rester polyvalent. De la préparation du repas à de petites tâches de coupe, etc. De plus, il est important que le dos de la lame soit plat, pour pouvoir s'en servir d'allume-feu (voir le deuxième C). Beaucoup choisissent une pince multifonction ou un couteau de poche comme outil de base. Ce sont des outils bien pratiques, certes, mais pas en tant qu'outil tranchant principal. Ils ne sont pas assez solides pour cela.

survival cutting tool

2. Combustion device

Un des éléments de base de la survie est la chaleur. Elle ne sert pas seulement à se garder au chaud, mais aussi pour cuisiner. Le deuxième C est pour le "Combustion device", ou en français un outil pour faire du feu. Vous pouvez utiliser un briquet ou des allumettes, mais gardez à l'esprit qu'ils ne fonctionneront pas par temps humide, ou si le briquet est vide. L'outil le plus fiable pour allumer un feu est un firesteel. Frottez votre couteau de poche contre une tige de magnésium pour faire des étincelles. Allumer un feu avec un firesteel demande un peu d'entrainement. Pour des instructions plus précises, reportez-vous à notre Smart Info sur l’utilisation d’une firesteel.

combustion device firesteel

3. Cover

Un autre élément de base en matière de survie : Cover. Se protéger des éléments est primordial pour rester au chaud. Vous devez choisir un abri léger, compact et pouvant s'adapter au terrain. Nous vous conseillons une bâche en PVC d'au moins 2x3 mètres, plusieurs sacs-poubelles (les plus grands possibles), et une couverture de survie. Une solution compacte, légère et polyvalente. Que ce soit pour collecter de l'eau de pluie, s'isoler du sol ou se protéger de la pluie.

Cover tarp

4. Container

On peut survivre environ 3 semaines sans manger, mais que 3 jours sans boire. Un récipient est donc essentiel dans votre kit de survie. Ce récipient peut être un pot, une casserole ou une bouteille. De quoi transporter de l'eau et pouvoir cuisiner. C'est un accessoire très difficile à trouver dans la nature ou à fabriquer soi-même. Votre récipient doit être bien étanche, et résister à la chaleur. Il doit pouvoir être placé au-dessus du feu pour faire bouillir l'eau. Vous serez ainsi certain d'avoir de l'eau potable, et de pouvoir préparer à manger. Les modèles de casseroles et bouteilles Pathfinder et Eagle sont très populaires parmi les adeptes du bushcraft, du survivalisme et du prepping.

Container prep

5. Cordage

Le dernier mais pas des moindres : Cordage. La ficelle et la corde sont essentielles dans les situations extrêmes, mais aussi dans la vie de tous les jours. Encore un accessoire qu'il est difficile de trouver ou de fabriquer en pleine nature, mais qui est pourtant bien utile. Une corde est encore plus pratique si elle se compose de plusieurs brins, afin de disposer de plusieurs ficelles plus fines. La Paracorde 550 est idéale, par exemple. Son cœur se compose de 7 brins. Tissés ensemble, ils offrent une corde avec une force de traction d'environ 250 kg. Mais si vous n'avez pas besoin d'une telle résistance ou d'une telle épaisseur, vous pouvez utiliser les différents brins indépendamment. C'est parfait !

Paracorde

Autres accessoires utiles

Ces 5 C représentent la base absolue de tout équipement. Si le poids et l'encombrement ne sont pas un problème, vous pouvez ajouter d'autres accessoires utiles à votre kit de survie. Ces articles peuvent aussi vous être utiles :

  • Filtre à eau

Vous pouvez toujours faire bouillir votre eau pendant 3 minutes pour la rendre potable. Ou vous pouvez vous faciliter la vie avec un filtre à eau. La plupart des filtres permettent de boire directement l'eau non potable. Préférez toujours une eau courante, et visiblement claire. Et attention : tous les filtres à eau ne filtrent pas les virus dans l'eau. En Europe et en Amérique du Nord, il est rare de trouver des virus dans l'eau, mais il vaut mieux toujours être prudent.

  • Lampe de poche ou lampe frontale

C'est toujours pratique quand on en a une sous la main chez soi : une lampe de poche ou une lampe frontale. Utile en cas de coupure de courant, pour chercher quelque chose dans un endroit sombre, ou pour éclairer votre chemin. Choisissez-en une qui soit compacte, petite, comme une lampe de poche EDC. L’avantage d’une lampe frontale est qu’elle permet de toujours avoir les mains libres. Vérifiez également si la lampe est rechargeable ou si elle fonctionne avec des piles. Ou encore mieux : une lampe de poche ou lampe frontale qui fonctionne avec des batteries rechargeables !

Expérimentez !

Ok, maintenant vous savez tout pour vous préparer comme il faut ! Mais pas si vite, assurez-vous aussi de savoir vous servir de tout cet équipement. Entrainez-vous à allumer un feu avec votre firesteel (on vous prévient, c'est plus difficile qu'on croit !). Entrainez-vous aussi à faire plusieurs sortes de nœuds. Et prenez soin de votre équipement, même s'il ne vous sert pas. Soyez sûrs que votre lampe de poche soit toujours chargée, par exemple. Ou retirez les piles si vous ne vous en servez pas.

Soyez créatifs : créez votre propre kit !

Le survivalisme, c'est pour tout le monde ! Et pas uniquement dans les situations extrêmes, mais aussi pour chaque évènement inattendu. Une coupure de courant, une bactérie dans l'eau du robinet, ou si vous restez coincé dans votre voiture. Grâce aux 5 C, vous êtes parés pour toutes les situations, même les plus extrêmes, mais n'hésitez pas à créer un kit de survie qui vous convient.