Commandé avant 19:00, expédié le jour même Expédition gratuite à partir de 50 € Retour gratuit sous 30 jours
9,5
Couteaux de cuisine
& ustensiles
Casseroles
& poêles
Aiguiser
& entretien
Couteaux
& multitools
Lampes de poche
& piles
Jumelles
& longues-vues
Extérieur
& équipement
NouveautésEnchères
Home Smart info Évaluation Spotlight : couteau buschraft Mora Garberg Multimount

Évaluation

Spotlight : couteau buschraft Mora Garberg Multimount

Lors de sa sortie en 2016, le Mora Garberg a suscité beaucoup de controverses. La marque Morakniv, proposant habituellement des couteaux à prix très avantageux, décide de sortir un couteau coûtant plus de 100€ ? Beaucoup de bushcrafters se sont demandé ce qui a bien pu leur passer par la tête. Mais ça c’était jusqu’à ce que l’un d’entre eux ose enfin en avoir un dans les mains. Cela n’a ensuite pas pris longtemps avant qu’il ne fasse l’unanimité !

Avant de comprendre pourquoi le Garberg a été une étape cruciale pour la marque suédoise Mora, il faut d’abord comprendre ce qui l’a rendue si célèbre. Mora doit toute sa réputation au couteau à prix avantageux Mora Companion. Un couteau simple et solide, parfait pour les techniques de bushcraft ainsi que pour la chasse et ce pour moins de 20€. De nombreux bushcrafters ont allumés leur premier feu avec ce couteau. Même les amateurs de couteaux possédants les couteaux outdoor les plus hauts de gamme possèdent souvent aussi un Mora Companion. Pour vous dire à quel point ces couteaux sont appréciés.

Mora Garberg

Mora a cependant pensé qu’ils étaient capables de créer un couteau bien meilleur que ces couteaux ‘bas de gamme’ qu’ils fabriquent depuis des siècles. Le Garberg entre donc en scène. Mora a tout mis en œuvre pour faire de ce couteau le couteau Mora le plus durable jusqu’à ce jour. Il a fallu des années afin d’en peaufiner la conception. Des experts tels que Dave Canterbury, connu sur la chaîne télévisée Discovery Channel, ont testé le Garberg en conditions réelles pour ensuite faire part de leurs remarques pour pousser la conception encore plus loin. Les développeurs produits de Mora ont ensuite repoussé toutes les limites pour rendre le Garberg aussi robuste et performant que possible.

Mora Garberg

Acier Sandvik 14C28N

Mora a choisi d’utiliser un très bon type d’acier résistant à la corrosion pour la conception de la lame : Sandvik 14C28N. C’est la première fois que Mora utilise cet acier pour la conception d’un de leurs couteaux mais le 14C28N a depuis longtemps fait ses preuves dans le domaine de la coutellerie. Robuste, durable et facile à aiguiser, sa conservation du tranchant est excellente. Mora a décidé de donner une forme clippoint modifiée à la lame. La pointe est parfaitement positionnée par rapport au manche. Comme nous en avons l’habitude chez Mora, la lame a un scandi-grind, parfait pour le travail du bois et facile à aiguiser soi-même.

Manche du Mora Garberg

Mora a choisi le polyamide pour la fabrication du manche. Un plastique solide qui peut être mené à rude épreuve. Ce manche en plastique entoure la soie entièrement. Votre peau n’entre donc jamais en contact avec l’acier. Un gros avantage en particulier par temps très froid ou très chaud. Votre peau ne gèle pas et ne brûle pas au contact de l’acier.

La rondeur du manche le rend très agréable à tenir même lors d’une utilisation de longue durée. Les protubérances très subtiles à l’avant et à l’extrémité du manche préviennent votre main de glisser sur la lame. Le manche est nettement plus épais sur le milieu, c’est ce que l’on appelle un ‘palm swell’. Cela rend le manche bien plus agréable et pratique et c’est parfait pour toutes les tailles de mains.

Mora Garberg
Mora Garberg

Robustesse et test vidéo

Un couteau outdoor comme celui-ci est un couteau sur lequel vous devez pouvoir compter. La construction du Garberg est donc très fine : pas de vis, pas de jeu. Une simple lame en acier pourvue d’un manche en plastique solide. Plusieurs tests ont prouvés la robustesse de ce Garberg.

Les jeunes de Dutch Bushcraft Knives ont réalisé une vidéo sur laquelle ils montrent de quoi le Mora Garberg est capable.

ehbccE56A_U

Parfait pour allumer un feu

Pour de nombreux bushcrafters, le Mora Garberg est parfait pour faire du feu. Fendre le bois et faire des feathersticks (hérissons) est un jeu d’enfant avec le scandi-grind. Mais sa caractéristique la plus importante est sans nul doute la façon dont le dos de la lame est aiguisé.

Mora Garberg
Mora Garberg

Un angle droit parfait, très net. Pas assez acérée de sorte à ne pas heurter votre peau mais suffisamment aiguisée pour faire jaillir les étincelles de votre firesteel. Un tel dos est également pratique pour racler l’amadou, par exemple sur l’écorce de bouleau.

Le bout de soie qui ressort à l’extrémité du manche est également légèrement tranchant. Le Garberg est donc vraiment très polyvalent.

Mora Garberg : étui multimount

Partir en excursion demande un étui approprié. Nous avons donc opté pour l’étui Multimount. Un étui en plastique solide offrant différentes options de montage.

Mora Garberg
Mora Garberg

Le système Multimount est essentiellement composé d’un support en plastique dans lequel vous insérez l’étui. Vous pouvez ensuite l’utiliser avec des bandes velcro pour le placer sur un accessoire compatible MOLLE.

Vous pouvez également visser la base en plastique partout où vous aurez besoin de votre couteau. Vous pouvez également choisir de ne porter que l’étui en plastique à la ceinture. Le Mora Garberg se place naturellement profondément dans l’étui mais Mora fourni tout de même un système de rétention pour bloquer le couteau fermement dans l’étui.

En plus de l’étui Multimount, Mora propose un étui en cuir.

Conclusion

Le Mora Garberg a effectué ses débuts sous les regards sceptiques des bushcrafters. Mais il n’a pas fallu beaucoup de temps aux connaisseurs pour l’adopter. Le sujet du prix n’est jamais revenu sur le tapis tant la qualité et la finition ont été nettement améliorés par rapports aux ‘anciens’ modèles Mora. Ces couteaux vous apportent cependant bien plus que ce que leur prix pourrait le suggérer. Vraiment un domaine dans lequel Mora excelle.


Lire plus