Votre navigateur web est obsolète. Cela pourrait affecter le bon fonctionnement du site.

Commandé aujourd'hui, expédié demain
Expédition gratuite à partir de 75 €
Retours gratuits sous 30 jours
Nos clients nous donnent une note de 4.8/5
FR

Haches Roselli | Évaluation par Padraig Croke

Roselli est une entreprise finlandaise qui fabrique des haches et couteaux de qualité depuis 40 ans. Tout comme de nombreux autres couteliers, ils ont créé leur entreprise pour apporter quelque chose de nouveau sur le marché. Heimo Roselli a grandi dans la campagne finlandaise, et a commencé très tôt à fabriquer ses propres outils. Il a ainsi perfectionné ses compétences en forge et a trouvé un bon équilibre entre dureté et flexibilité de l'acier. Il lui fallait de quoi pêcher, chasser et travailler le bois à la ferme. Sur leur site, ils montrent un aperçu de leur procédé de fabrication, mais, comme il se doit en Finlande, ils ne révèlent pas trop leurs prix ; il faut regarder sur les pages des différents articles.

"Les années de perfectionnement des techniques de forge d'Heimo Roselli... restent à ce jour un secret entre Heimo et ses hommes dans l'atelier Roselli à Harmoinen. L'acier Roselli a été testé à de nombreuses reprises de manière indépendante, et a été reconnu internationalement comme l'acier le plus dur, tous couteaux modernes confondus - leurs modèles UHC (Ultra High Carbon) allant même jusqu'à environ 66 HRC."

De nos jours, Roselli est une entreprise renommée pour ses superbes outils, avec leurs pukkos et haches fabriqués dans le plus pur style finlandais traditionnel. Je n'ai pas (encore) eu la chance d'utiliser un couteau Roselli, mais j'ai pu faire connaissance avec leur hachette. Ce qui m'a tout de suite sauté aux yeux sur cette collection de haches Roselli, c'est qu'elle est très restreinte. Certains pourraient trouver cela un peu frustrant, mais je trouve que ça correspond à leur philosophie de créer des outils simples, dont l'utilisateur peut se servir de différentes manières. Regardons-les plus en détails.

La tête de hache

Le fer de cette hache en acier carbone a une dureté d'environ 60 HRC et elle mesure en tout 350 mm de long. La tête est très grosse ! C'est l'une des plus imposantes que j'ai jamais vu sur une hache de cette taille ; 90% du volume étant vers l'avant et non sur les côtés ou l'arrière. L'arrière de la tête présente une petite protubérance utile pour la menuiserie. La taille et l'angle de ce fer de hache ont deux fonctions : ils empêchent la tête de rester coincée et la forme de coin permet de bien écarter le bois. Cette tête est également assez lourde pour fendre du bois efficacement. C'est un élément important, vu que son manche est assez court. Je trouve ce style très intéressant (je n'avais jamais eu une telle hache entre les mains) et, selon moi, son poids est très bien équilibré. Au début, quand j'ai vu la forme du fer, j'étais un peu sceptique. Mais ça fonctionne très bien !

Le profil de ce fer de hache est également très inhabituel de par son manque de profondeur. Cette forme permet à l'utilisateur d'attraper la hache bien près du fer, pour avoir un excellent contrôle sur le tranchant. Ce profil est simple et bien équilibré, mais j'aurais aimé un tranchant plus grand sur le dessus, pour pouvoir m'en servir pour les tâches de précision. L'épaisseur du coin, surtout quand il s'agit de travaux plus fins, est un peu gênante pour couper une cuillère par exemple. Cela ressemble au type de haches pour la sculpture que j'ai utilisé dans le passé, sauf qu'elles avaient des coins beaucoup plus fins. Cette hache est faite pour fendre du bois ! Mais peut-être qu'avec un peu d'entrainement, cette hache peut aussi servir à la sculpture sur bois. Je trouve le manche un peu trop court pour fendre du bois... mais j'y reviendrai plus tard.

Le manche

Le manche est fait en bois de bouleau et offre une prise en main simple et naturelle vers son extrémité. Personnellement, je préfère les manches un peu plus longs, surtout pour fendre de gros blocs de bois. En général, je place l'extrémité du manche sur le bloc de bois et je trouve un endroit vers le milieu pour l'attraper et effectuer le mouvement de frappe. C'est plus simple quand le manche est plus long. Mais, comme je l'ai déjà dit plus tôt, le poids de la tête et le large coin font qu'on n'a pas besoin de beaucoup de force. Il faut aussi mentionner que Roselli propose également une autre hache avec un manche plus long que celui-ci. Donc si vous avez besoin d'une plus grande hache pour des tâches plus intensives, je vous conseille plutôt le grand modèle.

Pour revenir plus en détails sur la sculpture sur bois, j'aurais souhaité fabriquer une cuillère avec cette hache. Vu son format compact et sa tête assez lourde, je pensais que ça serait un jeu d'enfant. Au fil des années, j'ai pu essayer de nombreuses haches de sculpture sur bois, mais je trouve que celle de Roselli n'est pas vraiment faite pour. Le manche est juste trop épais. Je suppose que cette épaisseur est dûe à l'utilisation de bois de bouleau pour le manche. D'habitude, les manches de haches sont fait en bois de hickory ou de frêne, tous deux connus pour leur flexibilité et solidité, et leur capacité à encaisser les chocs. C'est pour cette même raison que les battes de baseball sont également faites en bois de hickory ( et autrefois en bois de frêne). Le bois de bouleau n'est pas forcément la meilleure option ici. Il convient bien pour de petits outils, mais plus le manche est long et la tête lourde, plus il est important d'utiliser un bois solide mais flexible.

À cause du manche épais, on a tendance à avoir des crampes dans la main lors d'une utilisation prolongée. Le manche s'affine légèrement vers l'extrémité, ce qui est idéal quand on veut utiliser plus de force. Mais quand on veut sculpter du bois, on tient la hache près de la tête ; sur cette Roselli, c'est là qu'il est le plus large, et ce n'est pas confortable. Après quelques minutes seulement, j'ai commencé à avoir des crampes dans la main. Par contre, en tenant la hache encore plus près du fer, juste derrière, on a une prise en main correcte pour un travail précis. C'est juste l'épaisseur du milieu du manche que je trouve dommage. J'ai quand même réussi à sculpter la forme d'une cuillère très grossière en quelques minutes, mais je ne le referai plus. Elle est parfaite pour fendre du bois, moins pour sculpter.

Le fourreau

Le fourreau de cette hache est d'excellente qualité ! Il est fait en cuir finlandais, et c'est l'un des meilleurs fourreaux de hache du marché, selon moi. Il est bien ajusté, et la sangle permet de le maintenir bien en place. Ce fourreau dispose d'une boucle pour la suspendre à la ceinture ou à un sac à dos grâce à la sangle de compression. Pas besoin d'être déjà équipé d'une boucle pour l'accrocher à votre ceinture. On pourrait y ajouter un mousqueton, pour pouvoir l'attacher et la retirer plus rapidement.

Format compact

Grâce à son petit format, cette hache est un outil très compact. Elle se glisse parfaitement le long du côté de votre sac à dos et on la sent à peine. Il m'est arrivé d'emporter une hache Gransfors ou Hultafors de cette manière mais leur poids m'a souvent fait regretter ma décision. Mais la Roselli est parfaite, c'est un outil polyvalent et utile sur un campement, qui prend très peu de place.

C'est clairement un outil qui a été développé après des années de travail dans la campagne. Pas de chichis, juste l'essentiel pour avoir une hache efficace. Comme disent les Finlandais : “Ei kannata ostaar ruutia ja ammutav variksia”. C'est une hache que je recommande vivement à tous ceux qui cherchent un outil polyvalent et de bonne qualité, qui peut servir à toutes sortes de tâches sur un campement. Un superbe outil qui devient encore plus beau à l'usage !

Avantages :

  • Une excellente fabrication et un design simple et efficace, avec des matériaux de très bonne qualité.
  • L'acier est facile à aiguiser soi-même, malgré sa dureté, et conserve longtemps son tranchant. Le large coin et le poids bien équilibré font de cette hache l'outil idéal pour fendre et travailler le bois.
  • Le fourreau en cuir est très bien fait et vous permet de porter la hache contre vous en toute sécurité, à votre ceinture.
  • La profondeur de la tête permet un bon contrôle sur le tranchant.

Inconvénients :

  • Le design de la tête pourrait être un peu plus affiné, pour servir aussi pour la sculpture sur bois et pour les petites tâches d'artisanat. L'épaisseur du coin, qui en fait une excellente hache pour fendre du bois, est gênante pour les tâches de précision.
  • La forme du manche et son épaisseur près de la tête limitent le confort lors d'une utilisation prolongée, notamment lorsque l'on l'utilise pour sculpter.
Padraig Croke

Padraig Croke est l’animateur du podcast The Trial by Fire, un podcast hebdomadaire dédié à l’outdoor, avec des interviews d’experts célèbres dans le monde entier en matière d’activités outdoor et nature.

Pour plus d’informations sur ce podcast et pour y accéder, il vous suffit de chercher « the trial by fire podcast » sur votre plateforme d’écoute préférée. N’hésitez pas à suivre @thetrialbyfirepodcast sur Instagram.

Merci Padraig pour cette super évaluation !