Votre navigateur web est obsolète. Cela pourrait affecter le bon fonctionnement du site.

Commandé avant 22h, expédié le jour même
Expédition gratuite à partir de 50 €
Periode de retour rallongée jusqu'au 31 janvier 2023
Nos clients nous donnent une note de 4.8/5
FR

Comment affiler votre couteau ?

Affiler ou stropper, c'est polir la lame de votre couteau. C'est la dernière étape de l'aiguisage. Un strop s'utilise après avoir aiguisé votre lame avec une pierre extra fine. En stroppant, vous effacez les minuscules irrégularités de la lame, ce qui la rend encore plus tranchante et brillante comme un miroir. Un strop vous permet également de conserver plus longtemps le tranchant d'un couteau. Nous vous expliquons comment faire. Pour commencer, assurez-vous que votre couteau puisse être stroppé.

Est-ce un couteau dentelé ? Alors vous ne pouvez pas utiliser de strop. Vous risqueriez d'abimer le strop et votre couteau n'en sera pas plus tranchant. Les couteaux avec un recurve (une lame courbe, comme un couteau bec d'oiseau), ne sont pas faciles à stropper. Avec suffisamment d'expérience, c'est possible éventuellement sur un cuir à rasoir, mais pas avec un stropping paddle. Enfin : votre couteau est-il suffisamment aiguisé ? Si ce n'est pas le cas, vous aurez beau stropper, vous n'obtiendrez pas le résultat escompté. Aiguisez donc bien votre couteau jusqu'à obtenir un tranchant rasoir, pour commencer. Ensuite seulement, vous pourrez passer au strop.

Après quelle granulométrie puis-je stropper ?

La granulométrie finale avant de passer au strop va dépendre de votre couteau, du strop et du stroping compound que vous utilisez. En général, on se base sur la règle suivante : un couteau peut être stroppé après avoir utilisé une pierre à aiguiser de grain 5000 (JIS).

Faut-il utiliser un stropping compound ?

Non, car le cuir possède un effet polissant naturel. Mais si vous souhaitez un stropping plus efficace, ou obtenir une finesse au micron près, vous pouvez opter pour un stropping compound, en pâte ou en spray. Il s'agit de matériaux abrasifs qui vont améliorer l'effet de polissage du strop. Souhaitez-vous obtenir un résultat optimal ? Commencez alors à stropper avec un stropping compound grossier, puis continuez avec des compounds de plus en plus fins. C'est le même principe qu'avec des pierres à aiguiser. Mais vous pouvez tout à fait n'utiliser qu'un strop avec un seul stropping compound ! Choisissez alors un stropping compound moyen, entre 5 et 2 microns.

À quelle fréquence faut-il appliquer le stropping compound ?

Une fois le stropping compound appliqué sur votre strop, il va y rester pendant un moment. Si vous l'utilisez chaque semaine, le compound sera efficace pendant environ un mois. Vous pouvez toujours rajouter un peu de compound pour renforcer l'efficacité de votre strop.

Commencez par le bas du strop avec la pointe du couteau.
Arrêtez-vous lorsque le couteau atteint la fin de la strop.

Placer le couteau sur le strop

Commencez par placer la pointe de la lame contre le strop. Assurez-vous que le dos de la lame soit dirigé vers vous. L'angle d'aiguisage n'a pas grande importance lors du stropping. Le cuir va suivre la forme du tranchant. Vous remarquerez très rapidement si votre position est bonne : si vous faites briller la lame plutôt que le tranchant, il vous faut alors augmenter l'angle. Vous entendez un bruit de raclage ? Diminuez alors l'angle.

Le mouvement

La pointe de la lame contre le strop est donc votre position de départ. Passez le couteau vers vous sur le strop, de manière à ce que le talon de la lame atteigne le dessus du strop. Refaites plusieurs fois ce geste, puis recommencez avec l'autre face de la lame. Comme vous pouvez le voir, on n'appuie pas contre le strop, ce qui risquerait de couper ou d'abimer le cuir.

On n'applique quasiment aucune pression. Le poids de votre main et du couteau est suffisant. Laissez le strop et le stropping compound faire leur travail. L'état de votre couteau, le type de strop et de compound détermineront le nombre de fois qu'il vous faudra passer votre lame sur le strop. Reproduisez le mouvement autant de fois que nécessaire, jusqu'à ce que vous soyez satisfait du résultat.

Attention au ventre !

Pendant que vous stroppez, assurez-vous de suivre le profil de votre lame. Vous avez un couteau avec un "ventre" arrondi comme celui-ci ? Suivez alors la forme du tranchant en ne bougeant que votre poignet, et non votre bras. En ne déplaçant que votre poignet, le stropping sera plus juste et plus rapide.

Entretien de votre strop

Si vous avez beaucoup utilisé votre strop, vous remarquerez vite qu'il noircit à l'usage. Pas de soucis ! Cela signifie qu'il fonctionne comme il faut. Le noir provient de l'acier poli du tranchant. Si votre strop est noir et brillant, c'est le moment de le rénover. Cela lui redonnera également toute son efficacité.

L'idée est de créer des rayures superficielles sur le cuir. Il existe plusieurs méthodes pour rendre votre strop bien rugueux. Par exemple, avec une brosse métallique ! Ne grattez pas le cuir trop fort, mais allez-y en douceur, pour rayer légèrement le cuir.

On peut aussi utiliser une scie ! En faisant glisser latéralement une scie sur le strop, vous grifferez la surface du cuir. Mais soyez très prudents ! Faites attention à ne pas abimer le strop et à ne pas vous blesser !